Aller au contenu

Contemplation

L'altération contemplative

1ère vue, les modèles les plus légers représentants les gammes fondamentales, imposent une réflexion.
Le quantité des notes altérées dépasse deux, alors que le modèle développé à la maison ne va pas au-dessus de deux.

La méthode utilisée un assemblage cumulé: Degré de la note altérée + Le nombre d'altérations (- ou +).
o1) Chaque degré modal fait une opération potentielle, exp: C,D,bE,F,G,A,bB = (suivre...)
>>>> =-3,-7=\*Fondement=Maj7ème. Bémol 7èmeDegré non tonique. Alors C=2èmeDegré. 1erDegré=bB(bémol Si)*\=
>>>> =\*Degré cumulé avec l'altération[3ème+1bémol=-4]*\=-4,-8=-4-8=Absolu(-12)=12\*Poids diatonic*\
o2) Chaque gamme a sa propre diatonie, cette dernière compose sept tonalités modales diatoniques.
o3) La manière[o1)] formule le 1er type original, car il n'est pas modifié.
>>>> Mais elle a été créée par un principe calculé entre nombre_signe_degré.
>>>> En calculant nombre_signe le résultat devient primitif et moins nuancé.
>>>> La valeur absolue de la signature modale fait le flottement à zéro
o4) Le quantité des notes altérées dépasse deux:
>>>> Comme: **** HI hi 1,0,2,-3,0,0,+4,0,+5,6,0,7=-3+4+5=|6|
>>>> \*Fondement=Maj7ème. Séparation 7 & 1 = ½Ton*\= 3 choix:
o4_3Choix) Origine: 1,0,2,-3,0,0,+4,0,+5,6,0,7 = -3+4+5 = +6 = |6|
    >>>> |-3=1,2=7|_6,0,7,1,0,0,+2,0,+3,+4,0,+5 = +2+3+4+5 = +14 = |14|
    >>>> |6=1,+5=7|_-3,0,4,-5,0,0,6,0,7,1,0,2 = -3-5 = -8 = |8|

Cette gamme mélodique & dominante a 2 éléments coutumiers [Tierce & Quinte Mineures]
i_ Parlons peu, parlons bien:
>>>> Malgré une 1ère tentative d'avantage mathématique qu'analogique,
>>>> ce traitement a évolué en filtrant les septièmes majeures, et les 1ers Degrés.
>>>> Obtenant ainsi les modèles proches au mode fondamental de la gamme en question.
>>>> Sauf qu'en développant diatoniquement on obtient une variation de la définition,
>>>> un autre choix fondamental aux termes alliés à une mélo-dominance classique.

ii_ C'est mécaniquement que se développent les tendances systémiques:
>>>> Il s'agit d'un fichier dans lequel sont enregistrés les primitives,
>>>> celles qui jouent avec la tolérance zéro. Un 1er tour à vélo facile.
>>>> * Créant une subordination débordante de fondamentales désordonnées, une approche
>>>> * humaine aussi désorientante qu'une mer agitée (inconséquence/imperturbable).

iii_ L'harmonie est une réponse venue d'un complexe assemblé:
>>>> Si de l'extérieur l'harmonie ressemble à une phylosophie,
>>>> de l'intérieur l'harmonie ressemble à une plurielle morphologie.
>>>> Cet intérieur familier, dont la régularité de ses lignes va de paire avec intelligence.
>>>> L'unité musicale a une zone élémentaire qui inclut l'utilisation des notes.

iv_ Les gammes fondamentales ont six entités primitives:
>>>> Les 6 primitives [D,E,F,G,A], et deux primitives (constantes) majeures [C,B].
o1_L'altération unique inconséquent: [-2, -3, -5, -6] & [+2, +4, +5, +6].
o2_L'altération unique conséquent: [-4] & [+3]. Une perturbation sur sa voisine.
o3_L'altéractivité défini les conséquences des altérations sur les notes.
>>>> c*1) -4 active -3, +3 active +4. Afin d'éviter l'enharmonie.
o4_Les altérations complexes sont ordonnées & limitées:
>>>> L'altération double improbable [°2] & [x6], car °2=1, x6=7.
>>>> En liste [°3, °4, °5, °6] & [x2, x3, x4, x5]. À altéraction².
>>>> En liste [*5, *6] & [^2, ^3, ^4]. À altéraction³.

v_ Imagination de la verticalité organisée par les signatures:
>>>> Inconséquent: [-2, -3, -5, -6] & [+2, +4, +5, +6].
>>>> Conséquent: [-4] & [+3].
>>>> [°3, °4, °5, °6] & [x2, x3, x4, x5]. À altéraction².
o1_Selon travaux les nominations fondamentales occupent deux postes
>>>> Deux notes seulement sont directement concernées par l'altération.
>>>> Ces mêmes deux notes sont au maximum doublement altérées (° ou x)
>>>> [*5, *6] & [^2, ^3, ^4]. À altéraction³. En attente de développement.
o2_Verticalité:
>>>> v| -4 donne -3| V- = [-3]
>>>> v| +3 donne +4| V+ = [+4]
>>>> v| °3 donne -2| V- = [-2,-3]
>>>> v| °4 donne °3,-2| V- = [-2,-3]
>>>> v| °5 donne -6| V- = [-2,-3,-6]
>>>> v| °6 donne -5| V- = [-2,-3,-5,-6]
>>>> v| x2 donne +3,+4| V+ = [+4]
>>>> v| x3 donne x4,+5| V+ = [+4]
>>>> v| x4 donne +5| V+ = [+4,+5]
>>>> v| x5 donne +6| V+ = [+4,+5,+6]
o3_Originalité de la seconde augmentée, ou 3ème degré majeur sensible
>>>> Si #D=+2, 2ème degré augmenté de la tonique(1).
>>>> Si #D=3, 3ème degré majeur de la sensible(7).

vi, Comment organiser les liens entre les gammes fondamentales:
>>>> vic: Lorsque commence l'initialisation du tableau
>>>> vic: On peut y inscrire les 1ères inconséquences
>>>> vic: Ainsi que les éléments verticaux et leurs altéractions.
>>>> vic: Tout ceci au fur et à mesure de l'initialisation.
>>>> vic: Rechercher sélectivement les poids opportuns


https://magviva.cabviva.fr/contemplation

















Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cookie Consent with Real Cookie Banner